Assurance Moto

Assurance vélo : comment assurer ton deux-roues ?

Assurance vélo : comment assurer ton deux-roues ?

Qui paie en cas de vol ou d’endommagement du vélo ? Une assurance vélo te permet de limiter les frais de réparation ou de remplacement de ton vélo.

Assurance vélo

Les vélos sont écologiques, souvent plus rapides en ville et une occasion bienvenue de se déplacer davantage au quotidien. Mais ceux qui utilisent souvent leur vélo savent aussi tout ce qui peut leur arriver. Les dommages causés par les chutes et les accidents, l’usure et bien sûr le vol – pour les vélos de valeur, cela peut coûter cher. Une assurance vélo permet de limiter ces coûts. C’est justement en cas de vol qu’elle s’avère payante. Mais tu dois faire attention à certains points lors de la souscription.

Quelles sont les prestations couvertes par une assurance vélo ?

L’assurance vélo est une protection complète pour ton vélo. Selon le tarif, presque tous les impondérables qui peuvent arriver à ton deux-roues au quotidien sont couverts. C’est surtout utile si tu as un vélo de grande valeur. Car le faire réparer ou le remplacer peut coûter cher. L’assurance paie, selon les conditions d’assurance, dans les cas suivants :

Vol : si le vélo est volé, l’assurance te le rembourse soit à la valeur à neuf, soit à la valeur actuelle. Cela dépend des conditions d’assurance. Souvent, l’assurance ne couvre pas seulement le vol du vélo entier, mais aussi celui de certaines pièces, comme la selle.

Dommages dus à un accident ou à une chute : l’assurance paie la réparation si quelque chose se casse sur ton vélo lors d’une chute, par exemple si le cadre se brise.

Dommages dus au vandalisme : tu as attaché ton vélo à un réverbère pendant la nuit et, le lendemain matin, lorsque tu veux te rendre au travail, tu constates que quelqu’un a tordu la roue avant ? Dans ce cas, certaines formules te paient la réparation.

Dommages dus à un défaut de matériau ou de production : si ton vélo a été mal fabriqué et commence par exemple à rouiller à certains endroits, l’assurance prend en charge les frais de réparation. Toutefois, dans un tel cas, c’est d’abord le fabricant qui est responsable pendant les deux premières années suivant l’achat : c’est l’obligation de garantie légale qui s’applique ici.

Dommages dus à l’usure : si ta chaîne de vélo se casse en raison de l’usure, l’assurance paie également. Les dommages dus à l’usure des pneus et des freins sont normalement exclus.

A lire:  Quel est le prix d'une assurance pour un scooter ?

Conseil d’expert

De nombreuses assurances ménage paient si le vélo est volé dans l’appartement fermé à clé ou dans la cave. La protection peut parfois être étendue au vol en dehors des locaux fermés à clé moyennant un supplément. La police se limite toutefois au vol, aucune autre prestation n’est incluse.

Quels vélos sont assurés ?

En général, l’assurance vélo couvre tous les deux-roues sans moteur électrique, du vélo hollandais au VTT. Selon l’assurance vélo, il peut toutefois y avoir des restrictions. Certains prestataires n’assurent par exemple le vélo que jusqu’à un certain âge ou fixent le prix auquel le vélo doit avoir été acheté pour que tu puisses l’assurer.

Les vélos motorisés, c’est-à-dire les vélos électriques ou pedelecs, ne peuvent pas être couverts par une assurance vélo classique. Il existe des assurances spéciales pour les vélos électriques.

Conseil pour bien assurer son vélo

Si tu veux bénéficier de l’assurance, tu dois pouvoir prouver que le vélo t’appartient vraiment. Conserve donc impérativement la preuve d’achat et d’autres documents. Note également le numéro de cadre afin de l’avoir à portée de main en cas de vol.

Les vélos d’occasion peuvent-ils être couverts par l’assurance vélo ?
Les vélos achetés d’occasion sont une alternative avantageuse à un deux-roues à l’état neuf. Cependant, ils ne peuvent pas toujours être assurés. Certaines assurances vélo n’assurent ton vélo que si tu en es le premier propriétaire. D’autres autorisent également les vélos d’occasion. Tu devrais toutefois bien réfléchir si cela en vaut la peine.

Y a-t-il une clause nocturne dans l’assurance vélo ?

Le terme de clause nocturne est généralement utilisé dans le cadre de l’assurance habitation. Ce sont justement les anciens contrats qui peuvent encore en contenir. La clause de nuit signifie que le vélo n’est assuré en cas de vol en dehors de ses quatre murs que pendant la journée. S’il est dérobé dans la rue entre 22 heures et 6 heures, l’assurance ne paie pas. Seule exception : tu as utilisé le vélo pendant la nuit. Tu étais par exemple dans un bar avec tes amis et tu avais attaché le vélo au support à vélos. Dans ce cas, l’assurance paie normalement malgré la clause nocturne – mais il peut être difficile de prouver que tu as utilisé le vélo. Il est donc judicieux de veiller à ce qu’il n’y ait pas de clause nocturne lors de la conclusion du contrat.

A lire:  Aide Juridique : 10 comportements motards à la loupe

Quel est le rôle de l’antivol dans l’assurance vélo ?

Il suffit d’appuyer rapidement le vélo contre la clôture et de faire un saut à la boulangerie ? Non seulement c’est imprudent, mais tu risques aussi de perdre ta couverture d’assurance. Pour que l’assurance vélo te couvre en cas de vol, tu dois sécuriser ton vélo avec un antivol. Certains prestataires exigent l’utilisation de certains cadenas pour que le vélo soit le plus sûr possible. Renseigne-toi au préalable pour savoir si c’est le cas. Sinon, tu ne seras pas indemnisé en cas de problème.

Combien coûte une assurance vélo ?

Le prix d’une assurance vélo dépend de différents facteurs, par exemple de l’étendue des prestations. Alors que les tarifs de base avec moins de prestations sont souvent encore assez avantageux, une protection complète coûte évidemment plus cher. Le type de vélo et son âge peuvent également influencer la cotisation. Certains fournisseurs prennent également en compte ton lieu de résidence, car le risque de vol n’est pas le même partout. Alors que tu paies souvent des cotisations plus élevées dans une grande ville, tu t’en sors généralement mieux dans les régions rurales.

Pour maintenir la cotisation à un niveau bas, tu peux par exemple convenir d’une somme d’assurance plus faible. Une autre possibilité est d’opter pour une franchise. Dans ce cas, tu assumes toi-même les petits dommages et, pour les gros, tu payes une part fixe, par exemple 100 euros, et l’assurance prend en charge le reste.

L’assurance vélo est-elle également valable à l’étranger ?

Une randonnée à vélo dans les Alpes suisses ou un tour du monde à vélo – même en vacances, tu veux bien sûr que ton vélo soit couvert. De nombreuses assurances vélo offrent également une couverture en vacances. Mais tu devrais en tout cas te renseigner au préalable pour savoir si l’assurance vélo est valable dans le monde entier ou seulement dans certains pays. La durée peut également être limitée. Certaines assurent ton vélo pour une période illimitée, d’autres seulement pour quelques mois hors du pays.

Comment trouver la meilleure assurance vélo ?

Il n’est pas si facile de trouver une bonne assurance vélo bon marché, car les tarifs sont souvent très différents. Il est donc important de comparer les assurances vélo. À combien dois-tu fixer la somme d’assurance ? De quelles prestations as-tu besoin ? Une franchise est-elle utile ?