Banniere-Home-Page-et-Page-Moto-desktop
Banniere-Home-Page-et-Page-Moto-desktop

Assurance BMW

BMW, son histoire

Aujourd’hui, le constructeur automobile allemand BMW est l’un des plus connus dans le monde entier. Il a réussi à se démarquer sur le marché des véhicules motorisés grâce à ses voitures performantes, solides et à l’esthétique très raffinée. Mais BMW, ce n’est pas que des voitures. BMW propose également un large choix de motos, qui elles aussi ont une place privilégié sur le marché.

Pour BMW, tout a commencé dès 1916, au coeur de la Première Guerre mondiale. Fondée par Gustav Otto et Karl Friedrich Rapp à Munich, l’entreprise allemande était d’abord dédiée à la construction et à la vente de moteurs d’avion pour l’armée allemande. Néanmoins, suite à la défaite de l’Allemagne et aux traités de paix signés à la fin de la guerre, BMW se voit interdire la production de ces moteurs. L’entreprise doit alors se restructurer.

BMW se tourne alors vers la fabrication de freins pour les chemins de fer, ainsi que la production de moteurs encastrables. C’est aussi à cette période que BMW commence à sortir ses premières motocyclettes. Il présente, en 1923, son premier modèle : la R32, qui est suivie de près par la R37 et la R39. La R32, c’est un modèle simple mais efficace. Bien qu’ équipée d’un flat-twin, la moto ne possède pas de frein avant ni de suspension arrière. Lors des courses, ce sont ces modèles qui apportent au constructeur allemand BMW ses premiers succès. Toutefois, l’entreprise choisit d’arrêter de produire de nouvelles motos tout au long des décennies suivantes, puisqu’en 1928, elle rachète le constructeur d’automobiles allemand Dixi. BMW privilégie alors le secteur automobile, puisque ce rachat lui permet de produire sous licence la voiture anglaise Austin Seven.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les usines de BMW sont très touchées par les bombardements, qui les endommagent considérablement. Il faut attendre quelques années pour que la firme s’en remette et commercialise de nouveaux modèles, dont des modèles de moto, comme la R24 et la R25. Un grand nombre de modèles est produit par la suite, ce qui témoigne des bonnes performances que BMW a réussi à récupérer.

De nos jours, BMW reste un des rares constructeurs à être spécialisé à fois dans la construction de voiture que dans celle de moto. De nouveaux modèles sont toujours produits, tels que la K1300S, la C650GT, la R1200R, la K1600GTL ou bien encore la F700GS.

BMW en quelques dates

L’objectif de BMW lors de la conception de ses modèles a toujours été d’apporter le plus de sécurité et de confort possible à son utilisateur. Grâce aux multiples innovations technologiques réalisées, il n’a jamais cessé d’améliorer ses modèles. C’est par exemple le premier constructeur à équiper ses motos d’un ABS en série, de l’anti-patinage électronique, de suspensions réglables en conduite, ainsi que le contrôle de la pression des pneumatiques.

  • 1923 : Commercialisation de la R32, premier modèle moto du constructeur allemand
  • 1928 : Assemblage de la R63 qui dispose d’une cylindrée de 750cc, une technologie considérable pour l’époque
  • 1935 : BMW devient le tout premier constructeur à utiliser une fourche télescopique sur ses motos. Cette technologie ne sera cependant pas gardée pour la production de la série 2, qui sort après la guerre.
  • 1948 : Après les dégâts subis lors de la Seconde Guerre mondiale, la production reprend dans les usines BMW, notamment avec le side-car Africakorps, qui fait le succès de la marque. Les premières motos construites sont des 250cc, les R24 et les R25.
  • 1950 : BMW débute la série 2. A cause des fourches avant à bras oscillant, les modèles qui composent cette nouvelle série ont pour surnom les “oscillantes”. Cette moto facilement reconnaissable est produite pendant presque vingt ans. Les modèles destinés à l’export, toutefois, sont équipés d’une fourche télescopique.
  • 1954 : Quelques modèles de la RS, “Rennsport”, sont assemblés, mais ils restent rares. En effet, ils sont produits pendant trois ans seulement, malgré les nombreuses victoire qu’ils gagnent lors de compétitions, jusqu’aux années 1970.
  • 1983 : Une moto non équipée du flat-twin sort des usines du constructeur allemand : la K100 et, peu après, la K75.
  • 2008 : BMW se fraie un chemin sur le marché du tout terrain moto avec la BMW G450X. La même année, il introduit la DOHC Boxer HP2.
  • 2009 : Les portes du championnat du monde de Superbike s’ouvrent pour BMW, qui s’y engage avec la BMW S1000RR et les pilotes Troy Corser et Ruben Xaus. Pas plus tard que la saison suivante du championnat, Corser obtient une médaille à Monza, en Italie, et confirme peu de temps après avec une pole position et une autre médaille de bronze à Misano, à Saint-Martin.
  • 2010 : Ayrton Badovini remporte la première place au championnat du monde dans la catégorie Superstock 1000 avec la très célèbre BMW S1000RR. La réussite de la marque est assurée par l’Italien, qui remporte la totalité des courses de la saison.
  • 2011 : Leon Haslam remporte trois fois la médaille de bronze et termine le championnat à la cinquième place. En mai, BMW Motorrad assemble sa millionième moto, la R 1200 GS.
  • 2016 : Michael Dunlop bat le record du tour lors du Tourist Trophy, en atteignant une vitesse moyenne de 133,393 mph, soit 214,67 km par heure, et établit un tout nouveau record, en terminant le tour en 1 H 44 min 14 s 259, après une course de 364 km au total.

Assurer sa moto, combien ça coûte ?

Si vous avez donc l’intention d’investir dans un scooter ou une moto BMW, que ce soit un projet dans un futur proche ou lointain, nous vous conseillons d’avoir recours à un comparateur d’assurance qui pourra vous guider entre les différentes assurances qui sont proposées sur la toile ou en agence.
Il est primordial d’assurer sa moto avant de commencer à la conduire, c’est même une obligation légale. En effet, en cas d’accident, l’addition des réparations à apporter à votre moto peut vite grimper. Vous pourriez même ne plus jamais revoir votre moto. Si vous roulez sans assurance, vous vous exposez aux sanctions suivantes :

  • Une amende de 3750 €
  • Une suspension du permis de conduire jusqu’à 5 ans
  • Une immobilisation et/ou confiscation du véhicule

Vient alors la question de savoir sous quel type d’assurance placé son engin, quel est le plus adapté pour votre utilisation, votre expérience en conduite et votre budget. Les tarifs d’assurance varient énormément selon ces différents facteurs, et il peut s’avérer compliqué de se retrouver dans toutes ces informations. Il faut savoir cependant que l’assurance la moins chère n’est pas forcément le choix le plus judicieux si vous souhaitez rouler en toute sécurité.

Le site de comparateur d’assurance Moto 2 est à votre service pour vous aider dans votre recherche de la meilleure assurance moto. Disponible en quelques clics à toutes heures de la journée ou de la nuit, vous retrouverez rapidement une liste des offres qui vous correspondent le mieux. Pas besoin de prendre rendez-vous, le mot d’ordre est la simplicité ! Souscrire une assurance pour votre BMW n’aura jamais été aussi simple et rapide !

guide moto

Vélo hydrogène alternative vae classique

Avant l’achat : la précaution Si vous faites affaire à…

voir plus
assurance scooter

Top 10 des motos plus puissantes du monde

Avant 2016, la loi du bridage limitait la puissance des…

voir plus
assurance moto

Les 10 motos les plus chères du monde

L’AFP nous précise que chaque année aux États-Unis, 200.000 unités…

voir plus