Banniere-Home-Page-et-Page-Moto-desktop
Banniere-Home-Page-et-Page-Moto-desktop

Assurance Italjet

Italjet, son histoire

Italjet est né de la passion d’un Italien pour la moto. Lui-même pilote Ducati, et fils de pilote et concessionnaire moto, Leopoldo Tartarini a fondé Italjet en 1959, en rentrant d’un tour du monde de 60 000 km au guidon de sa moto Ducati.

D’abord appelée Italemmezeta, l’entreprise italienne n’obtient son nom final qu’au début des années 1960. Leopoldo Tartarini choisit la période parfaite pour lancer son activité. Au sortir de la guerre, la demande est très forte sur le marché des moyens de transport. En 1961, la marque produit son tout premier modèle, équipé d’un moteur 125cc, issus de MZ, Velocette ou encore Triumph. Les parties cycles du modèle sont, elles, conçues par l’entreprise. C’est en 1962 que la marque se spécialise dans les cyclomoteurs sportifs.

Le constructeur se concentre par la suite sur le marché des grosses cylindrées. Ses modèles sont équipés de moteurs 750cc et 500cc, estampillés Royal Enfield ou encore Velocette. La marque rencontre un certain succès aux Etats-Unis, grâce à son Grifon 650. Elle expose alors à deux reprises dans des musées américains. La première fois, c’est en 1980, au Museum of Modern Art de New York. La seconde fois, c’est le modèle Formula 50 qui est à l’honneur dans une exposition The Art of the Motorcycle, au Musée Guggenheim en 1998.

De nos jours, Italjet continue d’exister et produit désormais des petits modèles moto, tels que le Dragster, le Velocifero, le Jupiter ou encore le Millenium.

Italjet en quelques dates

  • 1959 : Leopoldo Tartarini crée sa propre entreprise, Italemmezeta.
  • Années 1960 : Italemmezeta change de nom pour adopter celui de Italjet. Les premiers modèles de la marque sont assemblés avec des moteurs 125cc de chez MZ, Velocette ou Triumph.
  • 1962 : La marque italienne se concentre sur le marché des grosses cylindrées, en proposant des modèles qui deviendront emblématique de la marque, tels que le sport Junior, le Mustang 50 SS ainsi que le Vampire 50.
  • 1971 : L’Italien réussit à obtenir des moteurs de Triumph Bonneville T120. Ces derniers sont montés sur des parties cycles de la maison, donnant naissance notamment au Grifon 650, qui a beaucoup de succès aux Etats-Unis. Le modèle cesse cependant d’être produit la même année en raison de son prix de vente bien moins compétitif que ces concurrents.
  • 1972 : La marque sort un modèle bien plus abordable, le Buccaneer, un bicylindre deux-temps de 125cc, équipé d’un moteur Minarelli ou Yamaha.
  • 1979 : Le constructeur se tourne vers le marché du trial et signe des accords avec l’espagnol Bultaco.
  • 1980 : Un moto 350cc Italjet brille en compétition grâce au pilote américain Bernie Schreiber. Devenue vice-championne du monde, la marque gagne en notoriété. La moto n’est cependant pas très maniable et plutôt lourde. Le constructeur décide donc d’améliorer le modèle et de sortir le Piuma, avec une déclinaison 350 quatre-temps Scott.
  • 1983 : Le Piuma et sa déclinaison n’ont pas rencontré le succès attendu, Bultaco est obligé de fermer ses portes. Italjet, quant à lui, continue de subsister.
  • 1990 : L’Italien conclut des accords avec le Coréen Hyosung, qui lui fournit des moteurs de 650cc, lui permettant de fabriquer la Grifon 650. Toutefois, aucune production en série ne suit le lancement du modèle.
  • 2000 : La marque se lance de nouveaux défis, notamment en s’inscrivant en championnat du monde de vitesse en catégorie 125cc. La marque va permettre à de nombreux pilotes de se démarquer, Leon Camier et Leon Haslam entre autres.
  • 2003 : Le marché, de moins en moins attractif, ne joue pas en la faveur d’Italjet et la marque italienne fait faillite. La société fait fermer ses filiales européennes pour se limiter à une production plus discrète de scooters : le Dragster et le Velocifero, ou bien des mini motos et des vélos électriques.

Assurer sa moto ou son scooter, combien ça coûte ?

Vous avez donc l’intention d’investir dans une moto ou un scooter Italjet ? Que ce soit un projet dans un futur proche ou lointain, nous vous conseillons d’avoir recours à un comparateur d’assurances qui pourra vous guider entre les différentes assurances qui sont proposées sur la toile ou en agence.
Il est primordial d’assurer sa moto avant de commencer à la conduire, c’est même une obligation légale. En effet, en cas d’accident, l’addition des réparations à apporter à votre moto peut vite grimper. Vous pourriez même ne plus jamais revoir votre moto. Si vous roulez sans assurance, vous vous exposez aux sanctions suivantes :

  • Une amende de 3 750 €
  • Une suspension du permis de conduire jusqu’à 5 ans
  • Une immobilisation et/ou confiscation du véhicule

Vient alors la question de savoir sous quel type d’assurance placé son engin, quel est le plus adapté pour votre utilisation, votre expérience en conduite et votre budget. Les tarifs d’assurance varient énormément selon ces différents facteurs, et il peut s’avérer compliqué de se retrouver dans toutes ces informations. Il faut savoir cependant que l’assurance la moins chère n’est pas forcément le choix le plus judicieux si vous souhaitez rouler en toute sécurité.

Si vous possédez déjà une assurance, sachez que grâce à la loi Hamon, il vous est désormais possible de résilier et changer d’assureur pour votre deux-roues facilement et rapidement.

Le site de comparateur d’assurance Moto 2 est à votre service pour vous aider dans votre recherche de la meilleure assurance moto. Disponible en quelques clics à toutes heures de la journée ou de la nuit, vous retrouverez rapidement une liste des offres qui vous correspondent le mieux. Pas besoin de prendre rendez-vous, le mot d’ordre est la simplicité ! Souscrire une assurance pour votre scooter ou votre moto Italjet n’aura jamais été aussi simple et rapide !

guide moto

Vélo hydrogène alternative vae classique

Avant l’achat : la précaution Si vous faites affaire à…

voir plus
assurance scooter

Top 10 des motos plus puissantes du monde

Avant 2016, la loi du bridage limitait la puissance des…

voir plus
assurance moto

Les 10 motos les plus chères du monde

L’AFP nous précise que chaque année aux États-Unis, 200.000 unités…

voir plus