Banniere-Home-Page-et-Page-Moto-desktop
Banniere-Home-Page-et-Page-Moto-desktop

Assurance Kawasaki

Kawasaki, son histoire

A l’origine, le domaine de prédilection du constructeur de motos Kawasaki se trouvait plutôt sur les mers et les océans. En effet, avant de produire des motos, la marque japonaise était spécialisée dans la construction de bateaux en acier. La société Kawasaki est donc fondée en 1878 par Shozo Kawasaki, et devient en 1896 Kawasaki Ltd.

Le début du XXe est synonyme de bateaux en acier, de locomotives, de moteurs et de turbines à vapeur pour le constructeur japonais. Il faut attendre la seconde moitié du XX siècle et plus précisément 1953, c’est-à-dire la fin de la Seconde Guerre mondiale, pour que la production des premières motos Kawasaki débute. Pendant la guerre, les activités de Kawasaki peuvent se résumer à la production de 20 000 avions, 20 porte-avions, 30 cuirassés et 250 sous-marins.

La première moto conçue et construite complètement par Kawasaki est finalisée en 1961 seulement. Les premiers pas de Kawasaki sur le marché des deux-roues sont plutôt difficiles, notamment sur le marché européen. Pour faire concurrence aux constructeurs européens, le Japonais commence très vite à exporter ses modèles à l’international. Le constructeur japonais parvient tout de même à se faire remarquer notamment en Europe, grâce à ses modèles sportifs H1 et H2. Il fait même face à Honda grâce à la moto Z900, adversaire de la Honda CB750 Four. Suit alors la mythique série des sportives Ninja, qui fera entrer le nom Kawasaki dans l’histoire de la moto.

Kawasaki en quelques dates

La marque japonaise concentre peu à peu ses activités sur trois types de modèles principaux : les supersport, les cross et les custom. Par rapport aux autres constructeurs japonais Honda et Yamaha, Kawasaki est plus discret. En effet, il produit moins, mais les modèles qui sortent de ses ateliers sont très performant et font toujours sensation auprès du public. On compte parmi ces modèles la Z1000, commercialisée en 2003. Par ailleurs, la marque japonaise a permis à son modèle phare de retrouver une nouvelle vie en 2015, en lançant la Kawasaki H2.

  • 1953 : Kawasaki fabrique son tout premier moteur. C’est un 60cc qui est destiné à être monté sur une bicyclette.
  • 1954 : Le constructeur japonais équipe pour la première fois une bicyclette d’un moteur 125cc fabriqué par ses soins. Il s’agit de la Meihatsu.
  • 1961 : La première moto de Kawasaki est produite : la 125 B7
  • 1965 : Kawasaki donne naissance à la plus grosse moto japonaise de l’époque, la Kawasaki 650 W1.
  • 1971: La 750 H2 sort des ateliers de la marque japonaise. La moto devient le modèle emblématique de Kawasaki, bien qu’elle consomme énormément. Kawasaki travaille donc le modèle pour l’améliorer, et la 750 H2 est alors remplacée par la H2C en 1975.
  • 1972 : Le constructeur japonais sort la Z900. Le modèle, dès son lancement, vient tenir tête à la CB 750 four de Honda dans les ventes.
  • 1978 : Kawasaki lance la Z1300, une moto au design imposant et atypique qui surprend le public. Néanmoins, c’est son moteur six cylindres en ligne, son système de refroidissement à eau et ses 300 kilos à la balance qui lui permet de se démarquer sur le marché du deux-roues.
  • 1984 : La GPZ 900 Ninja est commercialisée. Les modèles sportifs de la marque qui lui succèdent sont très inspirés de sa technologie et de son design.
  • 2000 : Kawasaki développe un véritable monstre, la ZX-12 R. Le modèle à la capacité d’atteindre les 300 km par heure.
  • 2003 : La Z1000 sort des usines Kawasaki et rencontre un véritable succès auprès du public.
  • 2004 : Production de la Ninja ZX-10R, élue “Best Superbike” par le magazine Cycle World à deux reprises, en 2004 et 2005.
  • 2015 : Une des firmes de Kawasaki localisée à Akashi construit une nouvelle moto sportive hors du commun, la Kawasaki, armée de 326 chevaux.

Assurer sa moto, combien ça coûte ?

Vous avez donc l’intention d’investir dans une moto Kawasaki ? Que ce soit un projet dans un futur proche ou lointain, nous vous conseillons d’avoir recours à un comparateur d’assurances qui pourra vous guider entre les différentes assurances qui sont proposées sur la toile ou en agence.
Il est primordial d’assurer sa moto avant de commencer à la conduire, c’est même une obligation légale. En effet, en cas d’accident, l’addition des réparations à apporter à votre moto peut vite grimper. Vous pourriez même ne plus jamais revoir votre moto. Si vous roulez sans assurance, vous vous exposez aux sanctions suivantes :

  • Une amende de 3 750 €
  • Une suspension du permis de conduire jusqu’à 5 ans
  • Une immobilisation et/ou confiscation du véhicule

Vient alors la question de savoir sous quel type d’assurance placé son engin, quel est le plus adapté pour votre utilisation, votre expérience en conduite et votre budget. Les tarifs d’assurance varient énormément selon ces différents facteurs, et il peut s’avérer compliqué de se retrouver dans toutes ces informations. Il faut savoir cependant que l’assurance la moins chère n’est pas forcément le choix le plus judicieux si vous souhaitez rouler en toute sécurité.

Si vous possédez déjà une assurance, sachez que grâce à la loi Hamon, il vous est désormais possible de résilier et changer d’assureur pour votre deux-roues facilement et rapidement.

Le site de comparateur d’assurance Moto 2 est à votre service pour vous aider dans votre recherche de la meilleure assurance moto. Disponible en quelques clics à toutes heures de la journée ou de la nuit, vous retrouverez rapidement une liste des offres qui vous correspondent le mieux. Pas besoin de prendre rendez-vous, le mot d’ordre est la simplicité ! Souscrire une assurance pour votre moto Kawasaki n’aura jamais été aussi simple et rapide !

guide moto

Vélo hydrogène alternative vae classique

Avant l’achat : la précaution Si vous faites affaire à…

voir plus
assurance scooter

Top 10 des motos plus puissantes du monde

Avant 2016, la loi du bridage limitait la puissance des…

voir plus
assurance moto

Les 10 motos les plus chères du monde

L’AFP nous précise que chaque année aux États-Unis, 200.000 unités…

voir plus