Banniere-Home-Page-et-Page-Moto-desktop
Banniere-Home-Page-et-Page-Moto-desktop

Assurance MuZ

MuZ, son histoire

Les origines de l’entreprise allemande de moto MuZ remontent au début de XXème siècle, lorsqu’un Danois rachète une usine de textile à Zschopau en 1906. Il utilise l’usine pour travailler sur la machine à vapeur en premier lieu, et crée par la suite une voiture à vapeur, Damfkraftwagen.

Ce n’est qu’en 1920 que l’entreprise commence à créer des bicyclettes à moteurs. Les résultats sont très encourageants, puisque dès 1929, l’entreprise produit déjà 60 000 unités par an. Toutefois, l’entreprise allemande n’échappe pas à la crise des années 1930, et elle est obligée de s’allier à Audi, Horsch et Wanderer pour surmonter ses problèmes financiers. La RT 125 sort à l’aube de la Seconde Guerre mondiale, en 1939.

Au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, le constructeur allemand est situé en Allemagne de l’Est, sous le contrôle du régime communiste. Son nom est modifié à plusieurs reprises. La première fois, l’entreprise adopte IFA, pour Industrieverwaltung Fahrzugbau. Finalement, elle prend le nom MZ en 1956, pour Motorradwerk Zschopau, soit “usine de motos de Zschopau”, la ville où sont implantées les usines de l’entreprise. En conséquence de la guerre, les plans de la RT125 servent d’indemnité de guerre et sont distribués en URSS, au Royaume-Uni, ou encore aux Etats-Unis.

Les années 1960 sont une période de très bonne croissance pour MZ. L’entreprise allemande étend ses activités à des cylindrées pouvant aller jusqu’à 300 cc. Elle réussit même à se faire une place sur le marché britannique. C’est en 1970 qu’est produite la millionième moto, du modèle ETS 250 Trophy Sport.

En 1990, suite à la chute du mur de Berlin, l’entreprise est de nouveau privée. Placée en redressement judiciaire en 1993, elle est rachetée et renommée MuZ par un entrepreneur turc.

Après de multiples rachats et une fermeture, l’entreprise allemande est sauvée par deux anciens pilotes de moto, Ralf Waldmann et Martin Wimmer, qui la reprennent à leur compte. L’entreprise n’existe cependant plus aujourd’hui, mais à laisser de nombreux modèles derrière elle, tels que la Baghira Street Moto, la MZ ST, ou encore la MZ SF.

MuZ en quelques dates

Les motos qui sortent des usines de MuZ sont très innovantes techniquement pour l’époque, notamment grâce à Walter Kaaden, un ingénieur très talentueux. Du début des années 1960 jusqu’à la chute du mur de Berlin, le constructeur se focalise donc sur la fabrication de moto de petite cylindrée deux temps, avant de produire des bicylindres de quatre temps.

  • 1906 : Le Danois Jørgen Skafte Rasmussen rachète une entreprise textile à Zschopau. Ce sont les débuts de l’entreprise MZ.
  • 1917 : Rasmussen invente une voiture qui fonctionne grâce à un moteur à vapeur, connue sous le nom de DKW, qui donne le nom de l’entreprise quelques années plus tard.
  • 1920 : L’entreprise sort ses premiers moteurs à deux temps pour moto.
  • 1927 : Le groupe se lance dans la compétition.
  • 1929 : Un total de 60 000 motos quittent les usines de Zschopau. DKW est alors le constructeur moto le plus productif au monde.
  • 1939 : Lancement de la RT 125.
  • 1950 : L’usine de Zschopau commence la production de la RT 125, sous l’appellation IFA. Le modèle devient très vite, après la guerre, un exemple pour les constructeurs britanniques (BSA Bantam), américains (Harley-Davidson Hummer) et russes (M-1A Moskva) entre autres.
  • 1956 : Les ateliers de l’entreprise prenne le nom MZ.
  • 1962 : La production de ES 125 et de ES 150 débute. Il s’agissait alors de la première moto avec une configuration asymétrique des feux de croisement.
  • 1972 : MZ s’occupe désormais de la fabrication de sidecars du constructeur Stoye, pour l’arrêter en 1989.
  • 1983 : Lancement de la MZ ETZ 250. La moto plaît et est très en avance sur son temps au point de vue technique, notamment grâce à la présence de freins à disque.
  • 1990 : Privatisation de la société allemande en raison des problèmes financiers que celle-ci rencontre.
  • 1993 : MZ est rachetée par la firme turque Kanuni, qui poursuit la production des modèles 251 et 301. L’entrepreneur ne peut cependant pas utilisé l’abréviation MZ, et décide de renommer l’entreprise MuZ.
  • 1994 : Lancement de la Skorpion, qui possède un monocylindre Yamaha.
  • 1996 : La compagnie allemande est une nouvelle fois rachetée par un groupe malaisien, Hong Leong Group.
  • 2008 : L’usine de Zshopau ferme ses portes.
  • 2009 : L’entreprise est rachetée par d’anciens pilotes de grand prix, vice champions du monde en 1996 et 1997, Ralf Waldmann et Martin Wimmer.
  • 2010 : L’entreprise tente sa chance dans la compétition avec le pilote Anthony West.
  • 2013 : Suite à de nombreuses difficultés financières, l’entreprise est déclarée insolvable et dans l’impossibilité de continuer ses activités.

 

Assurer sa moto ou son scooter, combien ça coûte ?

Vous avez donc l’intention d’investir dans une moto ou un scooter MUZ ? Que ce soit un projet dans un futur proche ou lointain, nous vous conseillons d’avoir recours à un comparateur d’assurances qui pourra vous guider entre les différentes assurances qui sont proposées sur la toile ou en agence.
Il est primordial d’assurer sa moto avant de commencer à la conduire, c’est même une obligation légale. En effet, en cas d’accident, l’addition des réparations à apporter à votre moto peut vite grimper. Vous pourriez même ne plus jamais revoir votre moto. Si vous roulez sans assurance, vous vous exposez aux sanctions suivantes :

  • Une amende de 3 750 €
  • Une suspension du permis de conduire jusqu’à 5 ans
  • Une immobilisation et/ou confiscation du véhicule

Vient alors la question de savoir sous quel type d’assurance placé son engin, quel est le plus adapté pour votre utilisation, votre expérience en conduite et votre budget. Les tarifs d’assurance varient énormément selon ces différents facteurs, et il peut s’avérer compliqué de se retrouver dans toutes ces informations. Il faut savoir cependant que l’assurance la moins chère n’est pas forcément le choix le plus judicieux si vous souhaitez rouler en toute sécurité.

Si vous possédez déjà une assurance, sachez que grâce à la loi Hamon, il vous est désormais possible de résilier et changer d’assureur pour votre deux-roues facilement et rapidement.

Le site de comparateur d’assurance Moto 2 est à votre service pour vous aider dans votre recherche de la meilleure assurance moto. Disponible en quelques clics à toutes heures de la journée ou de la nuit, vous retrouverez rapidement une liste des offres qui vous correspondent le mieux. Pas besoin de prendre rendez-vous, le mot d’ordre est la simplicité ! Souscrire une assurance pour votre scooter ou votre moto MUZ n’aura jamais été aussi simple et rapide !

guide moto

Vélo hydrogène alternative vae classique

Avant l’achat : la précaution Si vous faites affaire à…

voir plus
assurance scooter

Top 10 des motos plus puissantes du monde

Avant 2016, la loi du bridage limitait la puissance des…

voir plus
assurance moto

Les 10 motos les plus chères du monde

L’AFP nous précise que chaque année aux États-Unis, 200.000 unités…

voir plus