Banniere-Home-Page-et-Page-Moto-desktop
Banniere-Home-Page-et-Page-Moto-desktop

Assurance MV Agusta

MV Agusta, son histoire

C’est au début du XXe siècle, en Italie, que l’histoire de MV Agusta débute. A l’origine, l’entreprise créée par le comte Giovanni Agusta était spécialisée dans la construction d’avions. A sa mort, en 1927, sa femme Giuseppina et son fils Domenico héritent de son entreprise et ils décident tous les deux de se mettre à construire des motos, dans le but de déjouer la crise que connaît alors le secteur de l’aviation.

Les premiers pas de MV Agusta dans l’univers de la moto se font donc en 1943, à Cascina en Italie, lorsque le comte Domenico Agusta fonde Meccanica Verghera. La toute première moto de l’entreprise voit le jour en 1945. Il s’agit de la 98, bien que le constructeur aurait préféré le nommé Vespa, Piaggio le devançant. En effet, l’entreprise avaient déjà commencé à concevoir un moteur économique, mais la Seconde Guerre mondiale et l’occupation allemande avait ralenti le projet.

Aux yeux du comte Agusta, la compétition représente le meilleur moyen pour faire la promotion de ses motos. Cette idée lui permet d’enregistrer de très bons résultats. Par conséquent, le constructeur inscrit pour la première fois une moto 125 cc de 13 chevaux à une course en 1950. La même année, la toute première moto 500 cc sort des usines de l’Italien.

Les ventes de l’entreprise Italienne progressent bien, atteignant les 20 000 modèles produits en 1953. Dans les mêmes années, en 1956, John Surtees obtient pour MV Agusta son tout premier prix mondial. Désormais, la réputation de l’entreprise n’est plus à faire. Elle s’impose d’ailleurs dans le milieu de la compétition tout au long des années 1960 et 1970 en remportant de très nombreux prix.
.
Bien que la marque italienne rencontre de très nombreux succès en compétition, elle continue de s’intéresser aux conducteurs de motos non sportifs, et leur dédie la 83 en 1956, qui est fabriquée de telle sorte que deux voyageurs puissent tenir, avec confort, sur la machine.

La mort du comte Agusta Domenico en 1972 marque le début des problèmes financiers pour la marque italienne. Le secteur et particulièrement les constructeurs occidentaux sont touchés par la crise depuis les années 1960, les investissements de la marque dans le domaine de la compétition diminuent considérablement, et la production ne tourne plus qu’autour de deux modèles : la 350 et la 750.

La situation ne s’améliore pas malgré les efforts de l’entreprise. Les directeurs de MV Agusta sont donc obligés de demander de l’aide à un organisme financier de l’Etat italien. Ce dernier accepte d’aider l’entreprise. En contrepartie, MV Agusta doit arrêter de produire de moto.

Il faut attendre 1992 et le rachat des frères Castiglioni pour retrouver des motos MV Agusta sur le marché. Ceux-ci étaient déjà venus à l’aide de Ducati. Grâce à ce rachat, la production et la conception de motos redémarrent dans les usines de MV Agusta.

De nos jours, l’entreprise italienne MV Agusta continue d’exister et de produire de nouveaux modèles, tels que la Brutale 1090, la F4 Senna ou la F3 675.

MV Agusta en quelques dates

  • Début du XX : L’entreprise MV Agusta voit le jour. Elle est d’abord destinée à la fabrication d’avions.
  • 1927 : Le comte Agusta décède, son entreprise est léguée à sa femme et son fils, Domenico Agusta.
  • 1943 : Le fils Agusta fonde Meccanica Verghera et s’éloigne du domaine de l’aviation, en crise à l’époque.
  • 1945 : La toute première moto de l’entreprise italienne est construite. Il s’agit de la 98.
  • 1950 : MV Agusta participe à sa première compétition, avec une moto 125 cc et de 13 chevaux.
  • 1953 : MV Agusta atteint le nombre record de 20 000 exemplaires moto produits. C’est pour lui l’occasion d’ouvrir une usine en Espagne.
  • 1954 : La 125 CSS sort des usines de la marque italienne. Elle est surnommée la soucoupe volante, à cause de son réservoir construit en forme de disque.
  • 1956 : MV Agusta connaît son tout premier succès en compétition grâce au pilote de course John Surtees. La même année, l’entreprise lance la 83.
  • 1959 : L’entreprise italienne innovante en produisant un tout nouveau système de graissage. Ce dernier permet au moteur de s’user beaucoup moins vite.
  • 1970 : Le célèbre pilote Giacomo Agostini remporte de très nombreux prix en compétition, ce qui permet à MV Agusta de s’imposer comme un acteur majeur dans le milieu.
  • 1972 : Le comte Domenico Agusta décède.
  • 1976 : Suite au décès de son fondateur, l’entreprise fait face à de nombreux problèmes financiers et économiques. Suite au rachat de la société par un organisme financier italien, la production est arrêtée.
  • 1992 : MV Agusta reprend vie grâce au rachat des frères Castiglioni.
  • 1996 : Giacomo Agostini présente lui-même une toute nouvelle moto MV Agusta au Salon de la Moto de Milan. Il s’agit de la MV Agusta F4, conçue et pensée pour venir remplacer la fameuse Ducati 916.
  • 1999 : La société italienne ouvre une usine à Cassinetta di Biandronno et compte désormais 500 employés.
  • 2004 : Une entreprise malaisienne, Proton, rachète MV Agusta.
  • 2006 : Proton vend MV Agusta à un organisme d’investissement italien.
  • 2008 : L’année signe les 65 ans de la marque. MV Agusta saisit cette occasion pour passer un accord avec Harley-Davidson. Le rachat de la marque par l’Américain permet d’effacer toutes ses dettes, qui s’élevaient alors à plus de 47,5 millions d’euros.
  • 2013 : Introduction de la Tourismo Veloce 800.
  • 2014 : Daimler rachète 25 % de la marque. La Tourismo Veloce sort enfin au printemps 2014.
  • 2015 : MV Agusta conçoit, en partenariat avec Lewis Hamilton, champion du monde de Formule 1, une édition spéciale de sa Dragster 800 RR, la LH 44. Elle est par la suite présentée à l’Eicma.

Assurer sa moto ou son scooter, combien ça coûte ?

Vous avez donc l’intention d’investir dans un scooter ou une moto MV Agusta ? Que ce soit un projet dans un futur proche ou lointain, nous vous conseillons d’avoir recours à un comparateur d’assurances qui pourra vous guider entre les différentes assurances qui sont proposées sur la toile ou en agence.
Il est primordial d’assurer sa moto avant de commencer à la conduire, c’est même une obligation légale. En effet, en cas d’accident, l’addition des réparations à apporter à votre moto peut vite grimper. Vous pourriez même ne plus jamais revoir votre moto. Si vous roulez sans assurance, vous vous exposez aux sanctions suivantes :

  • Une amende de 3 750 €
  • Une suspension du permis de conduire jusqu’à 5 ans
  • Une immobilisation et/ou confiscation du véhicule

Vient alors la question de savoir sous quel type d’assurance placé son engin, quel est le plus adapté pour votre utilisation, votre expérience en conduite et votre budget. Les tarifs d’assurance varient énormément selon ces différents facteurs, et il peut s’avérer compliqué de se retrouver dans toutes ces informations. Il faut savoir cependant que l’assurance la moins chère n’est pas forcément le choix le plus judicieux si vous souhaitez rouler en toute sécurité.

Si vous possédez déjà une assurance, sachez que grâce à la loi Hamon, il vous est désormais possible de résilier et changer d’assureur pour votre deux-roues facilement et rapidement.

Le site de comparateur d’assurance Moto 2 est à votre service pour vous aider dans votre recherche de la meilleure assurance moto. Disponible en quelques clics à toutes heures de la journée ou de la nuit, vous retrouverez rapidement une liste des offres qui vous correspondent le mieux. Pas besoin de prendre rendez-vous, le mot d’ordre est la simplicité ! Souscrire une assurance pour votre scooter ou votre moto MV Agusta n’aura jamais été aussi simple et rapide !

guide moto

Vélo hydrogène alternative vae classique

Avant l’achat : la précaution Si vous faites affaire à…

voir plus
assurance scooter

Top 10 des motos plus puissantes du monde

Avant 2016, la loi du bridage limitait la puissance des…

voir plus
assurance moto

Les 10 motos les plus chères du monde

L’AFP nous précise que chaque année aux États-Unis, 200.000 unités…

voir plus