Banniere-Home-Page-et-Page-Moto-desktop
Banniere-Home-Page-et-Page-Moto-desktop

Assurance Yamaha Bolt

A propos de Yamaha

Le constructeur de moto japonais Yamaha a été fondé en 1887 à l’initiative de Torakusu Yamaha. Yamaha a fait ses premiers dans la construit par la production d’instruments de musique. Le fabricant était notamment spécialisé dans la confection d’orgues qu’il exportait à l’époque sous le nom de Nippon Gaki. Les premières motos Yamaha n’apparaissent sur le marché de la motocyclette qu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale. A la même période, la section réservée à la production de motos devient indépendante et continue de croître sous le nom de Yamaha Motor.

Au début, les modèles de la marque japonaise sont très inspirés des motocyclettes produites par les constructeurs allemands. Les premiers modèles de motos entièrement conçus et développés par les équipes de la société japonaise sortent en 1954. Il s’agit alors de la YA 1. Seulement un an plus tard, le Japonais crée finalement la marque Yamaha Motor Co., Ltd.

Au fil des années, le constructeur japonais a su évoluer et toujours rester très concurrentiel sur le marché de la motocyclette. Il s’est imposé peu à peu sur le marché de la motocyclette, en sachant gravir les échelons un à un pour se retrouver en tête de classement, parmi les leaders des constructeurs de moto japonais, à quelques pas du Japonais Honda.

A propos de la moto Yamaha Bolt

La XV950 Bolt R-Spec de Yamaha vient s’ajouter aux modèles du segment custom de la marque japonaise. Toutefois, à l’inverse de ses concurrents, le Japonais décide de faire un modèle de basse cylindrée. Par ailleurs, son allure générale est très semblable à celle de la Sportster 883.

Le moteur de la Yamaha Bolt est un bicylindre en V à 60° SACT de 942 cc, refroidi par air. Il développe, 51,2 ch, un nombre qui peut sembler un peu bas s’il n’était pas accompagné d’un couple de 79,5 N.m. La transmission de la 950 Bolt est assurée par une courroie, qui apporte de la propreté, du silence et une économie d’entretien considérable à la machine.

Du côté du freinage, le pilote peut être très vite surpris. En effet, contrairement à la majeure partie des modèles, le frein avant est bien moins efficace que le frein arrière. Le frein avant fait plutôt office de simple ralentisseur.

Les plus grands gabarits auront du mal à piloter cette moto correctement, puisque la selle se trouve tout de même à 691 mm de hauteur. Au niveau du tableau de bord, placé plutôt en hauteur, on retrouve un gros compteur rond bordé de chrome, où est placé un afficheur numérique et une série de voyants. Au guidon de la Yamaha Bolt, le pilote retrouva une position commune à celle d’une custom traditionnelle, c’est à dire les bras quasi à l’horizontale et les genoux un peu remontés.

Pour le design de la moto, la Yamaha Bolt reste plutôt sobre au niveau de l’utilisation du chrome, contrairement à d’autres modèles de même genre. Elle est à mi-chemin entre la moto moderne et la moto classique, discrète mais remarquable malgré tout. Pour les trajets en ville, le pilote doit savoir gérer la moto, qui supporte peu la conduite en à faible vitesse. Il est conseillé de d’abord apprendre à connaître l’engin avant de pouvoir la piloter à pleine puissance. Une fois apprivoisée, la moto se révèle légère et très agréable à conduire.

C’est sur les grandes routes départementales que la Yamaha Bolt est la plus à l’aise. Elle ne présent aucun problème lorsque le pilote lui fait enchaîner les rapports. Elle l’accepte sans l’ombre d’un à-coup. Le réservoir du véhicule peut contenir jusqu’à 12 litres d’essence. Une fois ce réservoir plein, l’autonomie de la moto s’élève à 190 km environ, soit une consommation de 6,3 litres pour 100 km parcourus.

Assurer sa moto ou son scooter, combien ça coûte ?

Vous avez donc l’intention d’investir dans une moto japonaise Yamaha Bolt ? Que ce soit un projet dans un futur proche ou lointain, nous vous conseillons d’avoir recours à un comparateur d’assurances qui pourra vous guider entre les différentes assurances qui sont proposées sur la toile ou en agence.
Il est primordial d’assurer sa moto avant de commencer à la conduire, c’est même une obligation légale. En effet, en cas d’accident, l’addition des réparations à apporter à votre moto peut vite grimper. Vous pourriez même ne plus jamais revoir votre moto. Si vous roulez sans assurance, vous vous exposez aux sanctions suivantes :

  • Une amende de 3 750 €
  • Une suspension du permis de conduire jusqu’à 5 ans
  • Une immobilisation et/ou confiscation du véhicule

Vient alors la question de savoir sous quel type d’assurance placé son engin, quel est le plus adapté pour votre utilisation, votre expérience en conduite et votre budget. Que vous soyez jeune conducteur ou un motard expérimenté, que vous soyez à la recherche d’une assurance au tiers ou tous risques les tarifs d’assurance varient énormément. Il peut alors s’avérer compliqué de se retrouver dans toutes ces informations et choisir son assurance, entre bonus malus, multirisque et les différents devis d’assurance. Il faut savoir cependant que l’assurance la moins chère n’est pas forcément le choix le plus judicieux si vous souhaitez rouler en toute sécurité.

Si vous possédez déjà une assurance, sachez que grâce à la loi Hamon, il vous est désormais possible de résilier et changer d’assureur pour votre deux-roues facilement et rapidement.

Le site de comparateur d’assurance Moto 2 est à votre service pour vous aider dans votre recherche de la meilleure assurance moto. Disponible en quelques clics à toutes les heures de la journée ou de la nuit, vous retrouverez rapidement une liste des offres qui vous correspondent le mieux, avec la possibilité de faire des simulations d’assurance et des devis. Pas besoin de prendre rendez-vous, le mot d’ordre est la simplicité ! Souscrire une assurance pour votre moto japonaise Yamaha Bolt n’aura jamais été aussi simple et rapide !