Motos
Motos

Comment réagir face au vol de sa moto ?

23 octobre 2018

Malgré tous nos conseils et toutes vos précautions, vous n’êtes pas à l’abri d’un vol.

Si cela vous arrive, l’essentiel est de réagir vite et bien. Pour cela, Moto2.fr vous donne quelques conseils.

Votre moto a été volée : que faire ?

  1. Appelez la police
  2. Prévenez votre assureur
  3. Si on ne retrouve pas votre moto dans les 30 jours, vous serez indemnisé par votre assurance.

Appelez la police

Même si vous avez 24 heures pour déposer plainte après un vol, il est préférable de vous rendre au commissariat le plus proche dès que possible.

Vous éviterez ainsi d’autres désagréments comme être accusé d’infractions ou de délits commis par le voleur. En outre, si vous portez plainte rapidement, vous augmentez significativement vos chances de retrouver votre deux-roues notamment par le biais des signalements radios.

Prévenez votre assureur

La deuxième personne à prévenir après la police c’est bien évidemment votre assureur. Vous avez 48 heures pour lui envoyer une lettre recommandée avec une photocopie du récépissé de déclaration de vol.
Si vous êtes assuré au tiers, vous ne serez malheureusement pas remboursé. Il est donc préférable de souscrire à un contrat d’assurance moto vous protégeant du vol.
Si votre moto est retrouvée dans les 30 jours qui suivent le forfait, votre assurance deux-roues prend en charge les frais de récupération du véhicule et évalue les dégâts. Si ceux-ci ne dépassent pas le prix de la moto, l’assurance prend intégralement en charge les réparations.

En revanche, si on ne retrouve pas votre moto dans les 30 jours, vous serez indemnisé par votre assurance après qu’un expert ait évalué la valeur de votre deux-roues selon sa cote à l’argus.

Attention

Pour éviter tout désagrément en cas de vol, respectez scrupuleusement votre contrat d’assurance moto. Si vous ne respectez pas les conditions d’assurance (garer votre moto dans un parking fermé ou avoir un antivol agréé par exemple), vous ne serez pas indemnisé en cas de vol.
De la même façon, si vous êtes victime d’un bike jacking, vous ne serez pas indemnisé si ce n’est pas prévu dans le contrat.
Si un acheteur potentiel à qui vous avez permis d’essayer votre engin se fait la belle avec, l’assurance peut refuser de vous indemniser, considérant qu’il n’y a pas eu « soustraction frauduleuse de la chose d’autrui ».
Pensez à tous ces petits détails au moment de souscrire à un contrat d’assurance moto.

à lire aussi

La bonne pression pour vos pneus moto : le guide complet

L’importance d’un bon gonflage C’est un paramètre essentiel pour prévenir…

voir plus
assurance moto

Moto au tiers

Il existe plusieurs types de motos à différents prix. Elle…

voir plus
assurance moto

moto et Courtiers

Nos partenaires font partie des meilleurs assureurs et des meilleurs…

voir plus