Motos
Motos

Quel permis pour quelle moto ?

13 novembre 2018

Contrairement aux voitures, il existe plusieurs documents permettant de conduire un deux-roues en France : permis de conduire A1, A2, A, catégorie AM du permis auto, ASR, BSR…

Dans tous les cas, tout le monde n’est pas forcément au courant qu’avec son permis, il est tout à fait en droit de rouler en deux-roues. Mais attention, on ne peut pas conduire n’importe qu’elle deux-roues avec n’importe quel permis… On vous explique.

Les différents permis moto

Avant même d’envisager la souscription d’une future assurance moto, il faut déjà que vous ayez le permis. Ca parait logique, et pourtant il est nécessaire de se documenter un peu avant de se lancer et de passer un permis en particulier. Nous avons donc listé les permis permettant de rouler avec un moto ou un scooter en exposant leurs caractéristiques :

  • Le permis A1 permet à tous ceux qui le passent de conduire des motocyclettes avec une cylindrée n’excédant pas 125 cm3. Il faut également que la puissance ne dépasse pas 11 kW.

Notez qu’à partir du 1er janvier 2011, toutes les personnes disposant du permis B sont autorisées à commencer à conduire un deux-roues allant de 50 à 125 cm3 ou un scooter trois-roues allant au delà de 15 kW, à condition d’assister à une formation. Mais cette dernière prend largement moins de temps et d’investissement que celle que vous passez pour passer un permis B puisqu’elle ne dure que sept heures.

  • Le permis A2, lui, concerne les motocyclettes disposant ou non d’un side-car avec une puissance de maximum 35 kW et un rapport entre la puissance du véhicule et le poids total (conducteur, véhicules, bagages…) en dessous de 0,2 kW/kg.

Il s’agit en fait d’une catégorie intermédiaire de la conduite des deux-roues qui vient limiter les titulaires majeurs à des petits bolides pendant deux ans (35kW). Après ces deux années, il est possible d’obtenir un permis de catégorie A en passant, là aussi, une formation de sept heures.

  • La catégorie A du permis de conduire permet à tous ses titulaires de conduire des moto disposant ou non d’un side-car et dont la puissance ne dépasse pas 73,6 kW. Il permet également de conduire des tricycles avec, de surcroît, aucune limitation de puissance ou autres, ainsi que des quadricycles motorisés (15 kW maximum). Ce qui diffère énormément pour la catégorie A par rapport aux types de permis précédemment évoqués est le fait qu’il faille avoir au moins 23 ans et demi pour passer l’épreuve théorique. Mais ce n’est pas tout ! Pour l’épreuve pratique, il faudra attendre d’avoir 24 ans. Par ailleurs, pour ceux qui disposent d’anciens permis tels quel les permis A2 ou A3, sachez qu’ils vous permettent de conduire des moto de catégorie A.

Zoom sur l’Attestation de Sécurité Routière (ASR)

Pour les personnes n’ayant pas ou plus leur attestation scolaire de sécurité routière (ASSR), l’ASR représente une équivalence. Il permet en fait de passer le permis voiture et ainsi être capable de piloter un deux-roues dont la cylindrée n’excède pas 50 cm3. Pour ce qui est des formalités, on délivre cette attestation après un examen théorique et après avoir assisté à une formation dans un service expressément dédié. Logiquement, il faut aussi ne pas être dores et déjà titulaire de l’attestation de sécurité routière de niveau 1 ou de niveau 2. Il faut également être né après 1988 en ayant au moins 16 ans. Enfin, il ne faut pas être scolarisé, ou bien en contrat d’apprentissage.

Zoom sur le Brevet de sécurité routière (BSR)

Le BSR, lui, est une équivalence de la catégorie AM du permis de conduire. Il permet en fait à tous les titulaires de ce brevet de conduire des cyclomoteurs, autrement dit les scooters, avec une cylindrée maximum de 50 cm3, ainsi que les quadricycles de faible poids tels que les voiturettes ou les quads. Ceux-là ne doivent pas excéder une puissance de 4kW et une vitesse de 45 km/h. Il est possible de passer son BSR à partir de 14 ans en suivant une formation théorique, suivie d’une formation pratique.

Trouver la meilleure formule

Maintenant que vous êtes en mesure de différencier les différents types de permis et leurs caractéristiques, vous vous demandez surement combien coûte le permis moto. En général, les moto-écoles proposent des forfaits dans lesquels le code et la conduite sont compris. En moyenne, les forfaits comprenant le code et 21h de conduite oscille entre 1 000 et 1 200 €, autrement dit 45€/h. Selon l’endroit où vous habitez, les prix peuvent varier, d’où l’intérêt de passer son permis en région et non dans une grande ville.

Mais si vous souhaitez faire de réelles économies, le meilleur conseil que nous pourrions vous donner est de bien vous préparer avant votre examen. En effet, la moto-école dans laquelle vous vous rendrez vous facturera nécessairement les heures supplémentaires que vous devrez effectués avant de passer votre permis.

Le dernier point à étudier si vous êtes soucieux de votre porte-monnaie est celui des équipements moto. Avant de rouler, vous allez surement acquérir un casque de moto, une grosse veste de motard et d’autres équipements de protection en tout genre. Tous ces éléments sont indispensables à votre sécurité. On ne vous conseillera donc pas de faire des économies à tout prix mais de surtout bien étudier les offres et les avis pour pouvoir bénéficier du meilleur rapport qualité/prix lié à vos besoins.

Les stages accélérés

Tout le monde ne le sait pas toujours, mais il est possible de faire des stages accélérés pour passer son permis moto. En général, cette formation s’étend sur une, voire deux bonnes semaines. Si vous avez déjà eu quelques expériences sur la route ou que vous n’avez pas des horaires qui vous permettent de vous rendre à l’auto-école : les stages accélérés sont surement le meilleur compromis que vous puissiez trouver. De part leur caractère arrangeant, les stages accélérés ont un coût plus important avec des tarifs qui peuvent s’élever jusqu’à 1 500 euros dans la région parisienne.

Quelle moto-école choisir ?

Une fois que vous avez choisi le type de permis qui vous convient le mieux et que vous avez une idée un peu plus claire du budget à investir, il ne vous reste plus qu’à choisir votre moto-école. Il s’agit d’une étape non-négligeable qu’il faut investir avec attention puisque toutes les moto-écoles ne se valent pas : que ce soit au niveau du prix ou au niveau de la qualité de la formation dispensée. Le meilleur moyen de faire un premier prix parmi les établissements près de chez vous est de demander conseil autour de vous.

 

Selon la loi, il faut avoir obligatoirement passé 20h de conduite avant de pouvoir se présenter à l’examen du permis de conduire. Il faut donc impérativement vérifier que votre forfait comprend bien huit heures d’entraînement hors circulation et douze heures d’entraînement dans de réelles conditions. Notez que certaines moto-écoles s’arrange pour venir vous rejoindre à un point précis, voire même venir vous chercher. Dans ce cas, soyez sur que les déplacements de ce type ne sont pas pris en compte.

 

Si après avoir obtenu votre permis, vous vous intéressez à l’achat d’une moto et à la souscription de son assurance, n’hésitez à comparer les offres disponibles directement sur Moto2. Gratuitement, 24h/24 et sans engagement, vous pourrez ainsi faire une demande de devis et anticiper le coût de votre prochaine assurance, anticipant les tarifs les plus compétitifs ! Alors, comparez…. Souscrivez… ROULEZ !  

à lire aussi

La bonne pression pour vos pneus moto : le guide complet

L’importance d’un bon gonflage C’est un paramètre essentiel pour prévenir…

voir plus
assurance moto

Moto au tiers

Il existe plusieurs types de motos à différents prix. Elle…

voir plus
assurance moto

moto et Courtiers

Nos partenaires font partie des meilleurs assureurs et des meilleurs…

voir plus