Scooter
Scooter

Comment bien choisir son scooter ?

24 octobre 2018

C’est décidé, le scooter est selon vous le moyen de locomotion idéal pour vos déplacements en zones urbaines !

Vous avez décidé d’investir mais vous ne savez pas trop par où commencer et quels critères privilégiés ? Avant de passer à la caisse, suivez ces quelques conseils de base qui vous permettront de faire le bon choix. Celui qui correspond à vos attentes, à vos besoins et surtout à l’utilisation que vous en ferait…

Faites un essai pour éviter les mauvaises surprises

Il ne vous viendrait pas à l’esprit d’acheter une voiture sans l’avoir essayé au préalable ? Pour un scooter, c’est la même chose, l’essai est obligatoire ne serait-ce que pour jauger les sensations et vous assurer qu’il correspond bien à votre taille, à votre force et à vos conditions de conduite quotidiennes.

En effet, vous n’aurait que très peu de possibilités de réglages quant à votre confort de conduite. Il vaut donc mieux vous assurer que vous pouvez manipuler votre scooter sans difficultés, poser le pied à terre ou encore le manœuvrer en marche. Pour se faire, essayez le dans des conditions semblables à celles de vos déplacements quotidiens (ville et trafic par exemple).

Ensuite, jetez un œil au niveau du coffre et des rangements. Etudiez la profondeur, la capacité de chargement et l’ergonomie pour être bien certain que vous pourrez transporter ce que vous souhaitez.

Les équipements et la puissance de votre scooter

En ce qui concerne votre budget, ne vous arrêtez pas au simple prix du scooter mais prenez en compte également les dépenses liées aux indispensables équipements. Outre le casque bien évidemment, munissez-vous également d’une paire de gants adaptée, de chaussures et de vêtements résistants qui vous protégeront vraiment en cas de chute. Comptez environ 600 € supplémentaires pour le tout.

Au niveau de la puissance du scooter, là encore un essai vous aidera à y voir plus clair. Mais pour résumer, le 50cc est très facile à prendre en main mais moins réactif et donc moins adapté à une conduite dans le trafic urbain qu’un 125cc. Optez pour une plus grosse cylindrée si vous envisagez de faire des trajets de plus grande distance.

Enfin, n’oubliez pas qu’une formation est désormais obligatoire pour tous les scootéristes qui ne peuvent pas justifier de la conduite d’un 2-roues motorisés durant les 5 années écoulées.

N’oubliez pas non plus qu’une assurance est obligatoire. Mieux vaut faire le choix de la simplicité et de l’économie !

à lire aussi

Scooter trois-roues : avantages et inconvénients

Le véhicule comprend en fait deux roues à l’avant et…

voir plus
assurance scooter

Choisir sa couleur de scooter, c’est possible

Couleur de scooter : quinze teintes au choix Avec plus…

voir plus
assurance scooter

Les avantages d’un scooter à 3 roues

Il ne fait aucun doute que la commercialisation des scooters…

voir plus