Moto cher
Moto cher

Scooter trois-roues : avantages et inconvénients

13 novembre 2018

Le scooter trois-roues s’est imposé en 2006, année à partir de laquelle il connaît un réel succès.

Le véhicule comprend en fait deux roues à l’avant et une seule à l’arrière. plus stable qu’un deux-roues, c’est réellement en 2008 que ce type de véhicule s’est fait sa place sur le marché, notamment grâce à la marque italienne Piaggio qui n’a pas vraiment peiné pour trouver son public. Certains hésitent alors peut-être à acquérir un trois-roues plutôt qu’un scooter classique. Voyons ensemble les avantages et les inconvénients d’un trois-roues pour y voir plus clair…

Les différents types de scooters trois roues

Il existe différents types de scooters à trois roues :

  • Le modèle 125 cm3 pouvant atteindre une vitesse de 90 km/h ;
  • Le modèle de plus de 125 m3 pouvant atteindre jusqu’à 130 km/h ;
  • Le modèle trois-roues électrique.

Le deuxième modèle étant le plus puissant, nous vous le conseillons pour un usage sur de longues distances, notamment si vous prenez souvent l’autoroute. Le troisième modèle, lui, est généralement adopté pour parcourir de petites distances en ville. Dans tous les cas, il faut savoir que les trois-roues avec une cylindrée de plus de 125 cm3 sont considérés comme des trikes, voire des tricycles.

Comparaison entre un scooter deux-roues et un trois-roues

Les avantages d’un trois-roues

Un scooter trois roues est un véhicule particulièrement polyvalent car il permet d’avoir presque autant de maniabilité que sur un deux-roues avec la stabilité permise par une auto. Voyons en détail tous ces avantages…

  • Un grand confort d’utilisation est permis par la largeur des sièges, ce qui rend le trois-roues idéal pour des balades à deux.
  • Grâce à ses trois roues, le scooter reste particulièrement stable sur les routes, ce qui évite au conducteur de poser un pied à terre lors du freinage, notamment grâce à système qui bloque les roues.
  • La tenue de route, et donc la sécurité, est clairement améliorée lorsqu’on roule avec un trois-roues, ce qui permet d’éviter de pallier le mauvais état de certaines voies et de contrôler ses virages.
  • Un système “roll block” équipe les véhicules et permet aux pilotes de se garer sans mettre la béquille : la véhicule se maintient tout seul.
  • La distance de freinage des trois-roues est connue pour être inférieure à celle d’un deux-roues de 20 %. Cela permet donc au scooter de s’arrêter plus rapidement.
  • Un trois-roues pèse au minimum 220 kilos. Le poids et la largeur des trois-roues permettent ainsi une meilleure adhérence au sol qu’il y ai du vent ou non.

Les inconvénients d’un trois-roues

Cependant, le trois-roues ne comporte pas que des avantages.

  • Le poids et la largeur du véhicule peut vite devenir un inconvénient en fonction de la situation dans laquelle vous êtes. En effet, le poids du trois-roues, même s’il permet une meilleure adhérence au sol, sous-entend également une moins bonne maniabilité qu’un scooter deux-roues classique.
  • Le poids entraîne plusieurs un autre inconvénient : le fait d’être moins puissant au démarrage, moins “nerveux” comme on pourrait le dire couramment.
  • Toujours à cause du poids de ce type de véhicule, la consommation de carburant est beaucoup plus importante.
  • La largeur du trois-roues ne lui permet pas de se faufiler entre les voitures aussi librement que pourrait le faire un deux-roues, ce qui constitue, par ailleurs, un gros avantage des deux-roues pour les conducteurs citadins.

Un trois-roues : une question de budget

Le plus gros désavantage d’un trois-roues est qu’il est loin d’être la meilleure solution si vous souhaitez acquérir un véhicule pour un coût total relativement économique. En premier lieu, il faut que vous preniez en compte le prix du bolide lui-même revenant en moyenne à 4 000 euros pour un modèle d’entrée de gamme avec une cylindrée de 125 cm3. Cependant, les prix peuvent très vite varier en fonction du modèle choisi et de la marque. Ainsi, le coût d’un Piaggio Yourban s’élève naturellement à plus de 6 000 euros. D’autre part, un trois-roues de Peugeot revient à près de 9 000 euros.

 

Au delà du prix de la moto en elle-même, il faut également prévoir un large budget pour l’assurance du scooter. De fait, même si les trois-roues ne sont pas souvent impliqués dans des accidents, leur esthétisme non habituel a tendance a attirer les convoitises, ce qui fait rapidement grimper les tarifs proposés.

Qui peut conduire un trois-roues ?

Pour conduire un trois-roues, il suffit d’avoir un permis B. En effet, le permis n’est pas obligatoire pour ce type de véhicule. Cela dit, si cela fait plus de cinq ans que vous avez souscrit une assurance pour un scooter, il faudra que vous passiez une petite formation de sept heures afin de vous refamiliariser, ou de vous familiariser tout court, à ce type de véhicule.

Si vous vous intéressez à l’achat d’un trois-roues mais le prix de la souscription de son assurance vous fait peur ? N’hésitez pas à comparer les offres disponibles directement sur Moto2. Gratuitement, 24h/24 et sans engagement, vous pourrez ainsi faire une demande de devis et anticiper le coût de votre prochaine assurance, anticipant les tarifs les plus compétitifs ! Alors, comparez…. Souscrivez… ROULEZ !  

à lire aussi

Scooter trois-roues : avantages et inconvénients

Le véhicule comprend en fait deux roues à l’avant et…

voir plus
assurance scooter

Choisir sa couleur de scooter, c’est possible

Couleur de scooter : quinze teintes au choix Avec plus…

voir plus
assurance scooter

Les avantages d’un scooter à 3 roues

Il ne fait aucun doute que la commercialisation des scooters…

voir plus